Le conservateur

Actualités Le Revenu

Placement pour la retraite : le PER entreprise

Publié le 30 décembre 2021

Si vous êtes salarié, vous avez peut-être la chance de disposer d’un plan d’épargne retraite (PER) entreprise.

Le PER Entreprise est un dispositif de retraite supplémentaire mis en place par l’employeur au profit de ses collaborateurs. Il peut prendre deux formes.

Le PER collectif, successeur du Perco

Le PER d’entreprise collectif (appelé aussi parfois PERcol, successeur du Perco) concerne tous les salariés présents dans l’entreprise depuis au moins trois mois. Ce compartiment est alimenté par les sommes issues de l’épargne salariale : participation, intéressement, abondement, voire transfert de jours de repos (compte épargne temps). Il s’agit le plus souvent d’un compte-titres.

À la retraite, la sortie peut se faire, au choix, en totalité en capital en une seule fois ou échelonnée, non imposable (seuls les prélèvements sociaux sont dus) ou en rente. Dans ce dernier cas, impôt et prélèvements sociaux sont dus sur une partie de la rente selon l’âge.

Le PER obligatoire successeur de l’article 83

Quant au PER d’entreprise obligatoire (successeur de l’article 83), il peut concerner tous les salariés ou une seule catégorie (cadres par exemple). Chaque bénéficiaire détient un compte alimenté par des cotisations obligatoires de l’employeur et, le cas échéant, des versements obligatoires du salarié si l’accord le prévoit. Ce peut être un PER assurantiel ou compte-titres. Pour le compartiment obligatoire, la sortie en rente est obligatoire et est soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Pour les deux types de PER (certaines entreprises les ont regroupés en un PER unique), le salarié peut effectuer des versements facultatifs individuels à l’instar de ceux effectués sur un PER individuel. Ils peuvent être déductibles du revenu net global imposable du salarié dans la limite de 10 % des revenus d’activités. S’ils ont été déduits à l’entrée, ils seront fiscalisés à la sortie à l’impôt sur le revenu. Attention, si vous versez sur un PER individuel que vous détenez par ailleurs, il faudra en tenir compte pour le plafond.

Notre avis : Si, comme environ 1,5 million de salariés, vous bénéficiez d’un PER collectif, profitez-en pour faire des versements volontaires après avoir pris soin d’étudier les supports dans lesquels vous investissez.


D’un coup d’œil

Sécurité : selon les supports.

Performance : selon les fonds investis.

Durée : jusqu’à la retraite.

Liquidité : quelques cas de déblocages anticipés.

Fiscalité : attrayante pour les versements volontaires déductibles des revenus.