Le conservateur

Localisez-vous et découvez nos solutions personnalisées

Choisissez le bureau le plus proche de chez vous

Votre besoin

Gérer la fiscalité de mon patrimoine

Le poids des prélèvements fiscaux et sociaux en France est l’un des plus élevés au sein des pays de l’OCDE.

Face à ce constat vous vous interrogez régulièrement sur l’opportunité de réduire la pression fiscale de votre patrimoine. Il existe des solutions pour gérer votre patrimoine et sa fiscalité. Il convient de rappeler cependant, qu’il faut d’abord choisir une solution qui corresponde à vos objectifs patrimoniaux et seulement analyser les impacts fiscaux.

Une pression fiscale accrue

L’augmentation des impôts et taxes est quasiment ininterrompue depuis plus de 50 ans.

Entre 1960 et 2016, le poids des prélèvements obligatoires (impôts et cotisations sociales) a augmenté quasiment de moitié, passant d’un peu plus de 30 % de la richesse nationale à 44 %. Les crises successives ont engendré des hausses d’impôts afin de financer les déficits publics. Dans ce contexte, la fiscalité du patrimoine a connu d’importantes évolutions.

  • 45 %Le taux le plus élevé de la tranche marginale d’imposition au titre de l’impôt sur le revenu en 2020.Code général des impôts
  • 17,2 %Le taux des prélèvements sociaux sur les placements applicable depuis le 1er janvier 2020.Code général des impôts
  • 1,3 M€ Le seuil du patrimoine immobilier net taxable au titre de l’IFI en 2020.Code général des impôts

Le mouvement s’est accéléré ces dernières années.

D’une part une fiscalité du patrimoine immobilier plus lourde avec la mise en place de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) depuis le 1er janvier 2018. D’autre part une clarification de l’imposition du patrimoine financier, qu’il s’agisse de dividendes, de plus-value ou de la rémunération de l’épargne, avec l’instauration du prélèvement forfaitaire unique (PFU) aussi appelé Flat Tax. Le taux global du de la Flat tax est de 30 %, comprenant à la fois l’impôt sur le revenu (12,8 %) et les prélèvements sociaux (17,2 %), il ne tient donc pas compte de votre tranche marginale d’imposition à l’impôt sur le revenu. Vous pouvez toutefois choisir d Le PFU n’est pas applicable aux revenus fonciers, rendant ces derniers imposés beaucoup plus lourdement que les revenus issus de placements financiers.

Dans ces conditions, il devient de plus en plus intéressant, d’un point de vue fiscal, de diversifier son patrimoine en arbitrant certains biens immobiliers désormais surtaxés au profit de produits financiers adaptés à votre profil d’investissement. Les stratégies patrimoniales analysée et parfois corrigées à la lumière de ces nouveaux paradigmes permettent de limiter la pression fiscale.

Quelques premières questions à se poser

  1. Quel est mon niveau moyen d'imposition (impôt sur le revenu, IFI et transmission) ?
  2. Mes choix financiers actuels sont-ils optimisés ?
  3. Existe-t-il un investissement spécifique à ma situation professionnelle ?
  4. Quel est mon horizon d’investissement, en fonction de mes objectifs patrimoniaux ?

Nos agents sont là pour répondre à toutes vos questions

Contactez-nous

La Tontine

Une solution d'épargne complémentaire originale et efficace : La Tontine

Exclusivité Le Conservateur : La Tontine est une association collective d’épargne viagère. Elle réunit des épargnants qui décident d’investir des fonds en commun.

En savoir plus

L'Épargne Retraite

Un produit souple où vous disposez d’une totale liberté quant à la fréquence de vos versements

Le nouveau contrat de la gamme Épargne Retraite du Conservateur. Vous bénéficiez d’un produit souple, pendant la phase d’épargne comme de restitution et disposez d’une totale liberté quant à la fréquence de vos versements, en fonction de votre situation personnelle et professionnelle. Vous préparez ainsi votre retraite au fur et à mesure.

En savoir plus