Le conservateur

Actualités Le Revenu

Déclaration Impôts 2022 et épargne retraite : faites les bons choix !

Publié le 21 avril 2022

Épargner sur un plan d’épargne retraite (PER) permet de vous constituer une retraite supplémentaire, liquidable en capital (option à privilégier) ou en rente viagère en fin de carrière.

Les versements effectués pendant la phase d’épargne sont déductibles, dans certaines limites (10% de vos revenus professionnels de 2020 avec un maximum de 32.909 euros), de votre revenu global imposable (égal à la somme des différentes catégories de revenus perçus par les membres de votre foyer fiscal), ou de vos bénéfices professionnels si vous êtes travailleur indépendant. Cette déduction vous procure une économie d’impôt proportionnelle à votre taux d’imposition.

Mais en contrepartie, la rente ou le capital perçu à la sortie est imposable comme une pension de retraite (sans l’abattement de 10% et sans possibilité d’opter pour l’imposition forfaitaire de 7,5% en cas de sortie en capital).

Vous pouvez toutefois renoncer à la déduction de vos versements, afin de bénéficier d’une fiscalité allégée sur la rente ou le capital perçu à la retraite.

Une option intéressante si vous n’êtes pas imposable : vous ne perdez rien dans l’immédiat (car la déduction de vos versements ne vous procure aucun avantage), et vous bénéficierez d’une fiscalité atténuée au dénouement du plan si vous êtes devenu imposable entre-temps.

Les sommes versées sur un Perp ou dans un contrat Madelin sont déductibles dans les mêmes limites, mais vous ne pouvez pas renoncer à leur déduction pour diminuer votre fiscalité à la sortie.

Plus de conseils pratiques pour bien remplir votre déclaration 2022 de revenus et payer moins d’impôts dans Le Guide fiscal 2022 du Revenu en vente en kiosque. Vous pouvez aussi acheter notre Guide 2022 en ligne (cliquez sur le lien, puis décochez la case « Le Revenu Hebdo Numérique »).