Le conservateur

Actualités Le Revenu

Déclaration de vos plus-values boursières : remplissez le bon imprimé fiscal

Publié le 05 mai 2022

Si vos plus ou moins-values sont calculés directement par la banque qui détient votre compte-titres, vous devez inscrire leur montant dans une déclaration complémentaire n°2042 C.

Si vous les calculez vous-même, vous devez remplir une déclaration de plus-value n°2074, puis reporter le résultat obtenu dans une déclaration n° 2042 C. Si vous vendez des actifs numériques, vous devez aussi détailler chacune des cessions effectuées dans l’année dans une déclaration spécifique n° 2086.

Et si vous détenez un compte d’actifs numériques à l’étranger, vous devez inscrire ses références dans un formulaire n° 3916-3916 bis, sous peine d’amende.

N’oubliez pas de déduire vos moins-values

Pour chaque titre vendu, votre plus ou moins-value correspond à la différence entre son prix de cession (diminué des frais de cession) et son prix d’acquisition (augmenté des frais d’acquisition).

Pour calculer votre plus ou moins-value globale de l’année, vous devez totaliser les résultats nets de toutes les cessions réalisées par les membres de votre foyer fiscal, les moins-values s’imputant sur les plus-values.

En cas de solde positif (plus-value globale), vous pouvez diminuer son montant de vos moins-values en report des dix dernières années.

En cas de solde négatif (moins-value globale), votre perte est reportable sur vos plus-values de même nature des dix années suivantes. Si l’imputation de vos moins-values (de l’année et en report) laisse subsister un solde positif, vous pouvez, sous certaines conditions, le diminuer d’un abattement.

Plus de conseils pratiques pour bien remplir votre déclaration 2022 de revenus et payer moins d’impôts dans Le Guide fiscal 2022 du Revenu en vente en kiosque. Vous pouvez aussi acheter notre Guide 2022 en ligne (cliquez sur le lien, puis décochez la case « Le Revenu Hebdo Numérique »).