Le conservateur

Décryptages

Investissez hors des sentiers battus : la Tontine, un placement qui donne de la valeur au temps

Publié le 16 décembre 2020

Auteur

Le Conservateur

Si la pertinence patrimoniale des solutions classiques comme l’assurance-vie, l’immobilier ou l’épargne-retraite n’est plus à démontrer, il peut être judicieux de les compléter par des placements originaux. Ceux-ci peuvent être particulièrement pertinents pour diversifier vos portefeuilles ou anticiper sereinement votre retraite ou votre transmission.
Leur spécificité ? Jouer le temps comme un allié, en évitant les effets de mode et en pilotant les investissements selon des horizons déterminés.

L’histoire de la tontine, d’hier…

1653 : il y a plus de 365 ans… La naissance du système tontinier

À la demande du cardinal Mazarin, le banquier napolitain Lorenzo Tonti imagine une nouvelle formule d’épargne destinée à recueillir et à faire fructifier les cotisations des adhérents, à leur unique profit.

1844 : Création des Associations Mutuelles Le Conservateur

Les frères Riffault modernisent le concept de la Tontine pour en faire un système d’épargne original, qui s’appuie sur une gestion financière moderne et sécurisante : c’est la création des Associations Mutuelles Le Conservateur.

… à aujourd’hui

Association collective d’épargne viagère, la Tontine actuelle réunit des épargnants qui investissent des fonds en commun pour une durée de 10 à 25 ans. A l’échéance, vous bénéficiez alors d’une épargne disponible qui pourra être affectée, selon vos besoins, à la réalisation de vos projets, abattements fiscaux à la clé.

Découvrez la Tontine en images

Une solution d’épargne originale pour vous permettre de donner de la valeur au temps et préparer sereinement vos projets d’avenir
Découvrir la Tontine

Mais pourquoi choisir un placement de longue durée ?

(1) Selon les textes en vigueur lors de l’édition du présent document. Le régime fiscal et social est susceptible d’évoluer.

Pour préparer votre retraite :

La Tontine est le support idéal pour vous constituer un capital destiné à votre départ à la retraite dans 10, 15, 20 ou 25 ans. En souscrivant des Tontines « en cascade », c’est-à-dire en répartissant votre investissement sur des Tontines d’échéances successives, entre 10 et 25 ans, vous échelonnez vos versements et récupérez les capitaux majorés des intérêts à chaque échéance successive, en profitant des abattements annuels de l’assurance-vie(1) : 4 600 € pour une personne seule, 9 200 € pour un couple. Idéal pour profiter d’un complément de revenus réguliers à la retraite.

(1) Selon les textes en vigueur lors de l’édition du présent document. Le régime fiscal et social est susceptible d’évoluer.

Pour diversifier votre patrimoine :

En vertu de sa gestion évolutive, la Tontine permet aussi de valoriser et de diversifier votre patrimoine sur le long terme. La part d’exposition aux marchés actions, de private equity et immobiliers peut ainsi passer, progressivement, de plus de 75 % dans les premières années à 0 % au bout de 25 ans. Résultat : au cours des 30 dernières années, la Tontine a offert un gain de pouvoir d’achat annuel de plus de 3 % (pour une adhésion à 45 ans de durée 15 ans). En pratique, pour un placement réalisé en 2006 pour un épargnant de 45 ans et pour une durée de 15 ans, la rentabilité de la Tontine a atteint 4,25 % par an soit +3,15 % net d’inflation. La durée de la Tontine fait sa force !

Performance de la Tontine comparée à l'inflation

(1) Inflation : source INSEE – Indice des prix à la consommation hors tabac France entière (métropole et DOM).
(2) Gain  en  pouvoir  d’achat,  comparativement  à  l’inflation,  calculé  au  1er  avril  2021  pour  une  cotisation  unique  versée  le  1er  janvier  2006 à l’âge de 45 ans pour une durée de 15 ans, à l’association échue le 1er janvier 2021, par un sociétaire ayant, en complément, adhéré facultativement à un contrat de prévoyance des tontiniers auprès des Assurances Mutuelles Le Conservateur.
(3) Rendement  annuel,  net  de  frais  de  gestion  du  contrat,  hors  fiscalité  et  prélèvements  sociaux,  calculé  au  1er  avril  pour  une  cotisation initiale versée le 1er janvier, à l’âge de 45 ans pour une durée de 15 ans, aux différentes associations échues entre le 1er janvier 1990 et le 1er janvier 2021, par un sociétaire ayant adhéré facultativement à un contrat de prévoyance des tontiniers.
(4) Inflation capitalisée sur une durée correspondant à celle servant de base pour les calculs du rendement annuel moyen en Tontine.

CET  EXEMPLE,  FONDÉ  SUR  DES  PERFORMANCES  PASSÉES  QUI  NE  PRÉJUGENT  PAS  DES  PERFORMANCES  À  VENIR,  NE  CONSTITUE  PAS  UN  ENGAGEMENT CONTRACTUEL.

Pour anticiper votre transmission :

Enfin, la Tontine se révèle un instrument de transmission intergénérationnelle maîtrisée, notamment au profit des enfants et petits-enfants. Bloqués entre 10 et 25 ans, les capitaux investis en Tontine ne seront disponibles qu’au terme de ce placement, à temps pour permettre à vos enfants de préparer leur entrée dans la vie active, financer leurs études, acheter un premier logement… Ils toucheront alors le capital augmenté des intérêts tout en profitant des abattements fiscaux liés aux donations soit, par donateur : 100 000 € pour chaque enfant et 31 865 € pour chaque petit-enfant. Assortie d’un pacte adjoint précisant les conditions de réemploi, la Tontine permet aussi d’encadrer l’usage des sommes données. Grâce à cette stratégie, vous planifi­ez votre transmission tout en en demeurant le véritable acteur.

Protégez vos proches en cas de décès

Vous pouvez souscrire une assurance temporaire décès en complément de l’opération d’épargne en Tontine. Ainsi, en cas de décès, le capital assuré sera transmis à vos bénéficiaires désignés dans les mêmes conditions fiscales que l’assurance-vie. Toutefois, l’assiette taxable des capitaux transmis se limite à la seule prime d’assurance-décès.

Découvrir la Tontine