Partagez

Si les solutions d’épargne existent, c’est un véritable changement de paradigme qui s’impose : dans un monde structurellement instable et imprévisible, il convient de redonner de la valeur au temps, en évitant les pièges du court terme.

Plus que jamais, il est indispensable de porter un regard global et de long terme sur vos objectifs de développement de votre patrimoine, sur la mise en place de solutions retraite, désormais incontournables, et sur l’anticipation de votre transmission. Pour mettre en place des stratégies qui vous permettent de valoriser votre patrimoine, la clé de voûte doit être l’anticipation.

Entrepreneurs et indépendants comme vous, au Conservateur, nous comprenons les préoccupations des chefs d’entreprise.

Nous vous donnons les clés pour organiser et calibrer vos stratégies au plus près de l’ensemble de vos besoins. Notre équipe d’ingénieurs patrimoniaux est à vos côtés, en support de nos 580 agents généraux, dans toute la France pour construire des solutions entièrement personnalisables, des plus classiques aux plus originales, pour vous permettre de concrétiser vos objectifs durablement.

 

Au sommaire

 

Gestion de trésorerie stable : abordez là sous tous les angles patrimoniaux

Il est opportun de conduire une réflexion sur le niveau de trésorerie nécessaire à son entreprise et d’envisager de procéder à une sortie d’une partie de la trésorerie excédentaire de l’entreprise.

Cette sortie d’une partie du patrimoine professionnel prendra en principe la forme d’une distribution de dividendes et permettra d’alimenter le patrimoine privé du dirigeant associé et de mettre à l’abri ces sommes des risques d’exploitation.

  • Les freins identifiés ? En maintenant la trésorerie dans l’entreprise, vous échappez à la fiscalité immédiate de l’impôt sur le revenu.
  • Toutefois, c’est se priver d’avantages à terme, en matière de préparation de retraite et de transmission familiale de votre patrimoine personnel.

 

Ainsi, le choix entre maintien et distribution de la trésorerie excédentaire doit faire l’objet d’une approche équilibrée et transversale tenant compte de votre patrimoine professionnel et privé intégrant une approche en 4 axes majeurs : fiscal, civil, économique, sans oublier la prévoyance.

 

AXE FISCAL

Bénéficiez de la réforme adoptée en 2018 qui a limité l’impôt sur le capital à la fortune immobilière et instauré la flat tax sur les dividendes.

La fiscalité actuelle de l’épargne résulte d’une réforme favorable de l’impôt sur le capital. La distribution d’une partie de la trésorerie excédentaire de l’entreprise s’avère particulièrement avantageuse, vous offrant la possibilité d’alimenter votre patrimoine personnel dans de bonnes conditions. En effet, l’impôt sur la fortune immobilière permet au dirigeant réalisant une distribution de ne pas y être confronté, dans la mesure où il réalise un investissement mobilier (assurance-vie, épargne retraite) et non un investissement immobilier.

La distribution d’une partie de la trésorerie excédentaire de l’entreprise s’avère particulièrement avantageuse, vous offrant la possibilité d’alimenter votre patrimoine personnel dans de bonnes conditions.

 

AXE CIVIL ET PREVOYANCE

Le rééquilibrage des patrimoines professionnel et privé permet ensuite de mieux organiser la protection de ses proches et d’envisager une transmission familiale maîtrisée et plus souple, au moyen des nombreux outils patrimoniaux à disposition.

 

  • SOLUTION 1 – CHOIX D’UN MAINTIEN DE LA TRÉSORERIE STABLE AU SEIN DE L’ENTREPRISE :
    LA TONTINE PERSONNE MORALE, UN PLACEMENT DIVERSIFIÉ ET SÉCURISÉ

 

Dans une approche complémentaire et de long terme, la Tontine Personne Morale s’avère particulièrement pertinente pour diversifier la trésorerie. Cette opération d’épargne réunit des personnes physiques ou morales souhaitant investir des fonds en commun pendant 10 à 25 ans.

L’opportunité pour les dirigeants de placer leur trésorerie stable dans une enveloppe permettant à la fois de profiter des moments opportuns de marché tout en sécurisant les investissements en approchant de l’échéance.

Au terme de la Tontine, c’est la personne morale qui perçoit les capitaux augmentés des plus-values, si toutefois l’assuré – c’est-à-dire le dirigeant – est encore en vie.
À noter que le risque de décès du dirigeant est systématiquement couvert via la souscription obligatoire d’une assurance prévoyance. Un bon moyen d’anticiper les conséquences d’un décès prématuré du chef d’entreprise.

 

  • SOLUTION 2 – CHOIX D’UNE DISTRIBUTION DE LA TRÉSORERIE STABLE :
    L’ASSURANCE-VIE, UN PLACEMENT AUX MULTIPLES ATOUTS

 

En plaçant vos liquidités dans une assurance-vie, vous profitez des leviers fiscaux de ces enveloppes, avec la possibilité d’effectuer des arbitrages sans taxation et des rachats dans un cadre fiscal maîtrisé.

Autre atout du remploi des sommes dans l’assurance-vie : l’opportunité d’initier la transmission de votre patrimoine.

Le contrat de capitalisation peut être utilisé en solution complémentaire.

En matière de transmission via l’assurance-vie, l’anticipation est votre meilleure alliée puisque les versements réalisés avant 70 ans permettent aux bénéficiaires de profiter à la fois d’abattements complémentaires aux abattements légaux et de taux d’imposition réduits.

 

Article rédigé par Le Conservateur

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la gestion du patrimoine du chef d’entreprise ? 

Consultez également :
  • l’article dédié à la préparation de votre retraite
  • ou l’article dédié à la transmission ou cession de votre entreprise
Ou téléchargez notre livre blanc sur cette thématique