Le conservateur

Décryptages

L’assurance vie : une enveloppe d’épargne aux multiples attraits

Publié le 27 avril 2020

Auteur

Le Conservateur

Plébiscitée par les français, l’assurance vie permet de gérer efficacement son épargne tout en préparant sa transmission, à condition d’être bien conseillé.

Une offre d’épargne diversifiée

L’assurance-vie est un contrat qui lie un assureur et un souscripteur. Avant de se lancer, il est nécessaire de s’informer minutieusement. Les offres sur le marché sont nombreuses et revêtent des caractéristiques différente :

Du plus sécuritaire au plus dynamique, à chaque épargnant son contrat, chacun peut trouver une réponse adaptée à sa stratégie patrimoniale.

Une bonne connaissance du client et de sa stratégie patrimoniale

Avant toute souscription d’un contrat d’assurance vie, l’assureur se doit de recueillir un certain nombre d’informations telles que :

Cela lui permettra de vous proposer le contrat ainsi que les supports d’investissement (fonds €, OPCVM, produit structuré) en adéquation avec votre profil d’investisseur.
Ce travail en amont est un gage de sérieux, de qualité de conseil et combiné à un suivi régulier permettra une relation de confiance sur le long terme.

Une disponibilité à tout moment et avantageuse sur le plan fiscal

L’assurance vie est disponible à chaque instant, pour des besoins ponctuels, prévus ou imprévus.

Elle bénéficie d’un double avantage fiscal.

En cas de rachat partiel, l’assiette d’imposition est réduite car la part de rachat correspondant au capital n’est pas taxée. L’impact fiscal sera limité en ne portant que sur les intérêts réalisés sur le rachat.

Depuis la loi de Finances 2018, la fiscalité applicable a évolué. L’imposition de la quote-part d’intérêts varie non seulement en fonction de l’ancienneté du contrat mais également de la date de versement des primes.

Comme tout revenu du capital, l’assurance vie n’échappe pas aux prélèvements sociaux.

SOLUTIONS

Conservateur Helios Patrimoine : Préparez votre retraite !

Un contrat d’assurance-vie souple, spécialement conçu pour vous permettre de tirer le meilleur parti de la dynamique des marchés financiers, grâce à une offre financière haut de gamme reconnue.



En savoir plus

La souplesse de la transmission en cas de décès

Les capitaux du contrat sont versés aux personnes qui sont désignées par le souscripteur en cas de décès. La rédaction de la clause dite « bénéficiaire », exige beaucoup d’attention. L’intervention de votre conseil en gestion de patrimoine est fortement recommandée.

L’originalité de l’assurance vie tient à son double intérêt. Elle sert à la fois d’outil d’épargne, de préparation de la retraite et d’outil de transmission puisque, en cas de décès du souscripteur/assuré, les fonds sont versés dans des conditions fiscalement avantageuses à la ou les personnes de son choix.

La fiscalité et le régime social applicables sont susceptibles d’évoluer.