Le conservateur

Actualités Le Revenu

L'assurance vie fait encore le plein au mois de mai

Publié le 30 juin 2022

«La dynamique positive de l’assurance vie se poursuit», a expliqué Franck Le Vallois, directeur général de la fédération professionnelle, à l’occasion d’une conférence téléphonique.

La collecte nette est légèrement inférieure à celle enregistrée au mois d’avril de cette année, de 2,2 milliards d’euros.

Les cotisations, ou dépôts, en assurance vie en mai s’établissent à 11,8 milliards d’euros, pour 9,9 milliards de prestations, ou retraits.

La collecte nette s’élève à 12,4 milliards d’euros depuis le début de l’année, soit 2,8 milliards d’euros de plus que l’an dernier sur la même période, pour un encours total de 1.847 milliards d’euros.

La part des dépôts en unités de compte (UC), plus risqués mais potentiellement plus rentables que les fonds en euros, «se stabilise, autour de 40% depuis le début de l’année, à comparer aux 39% de l’entièreté de l’année 2021», a précisé M. Le Vallois.

Le marché des plans d’épargne retraite (PER), un produit lancé en 2019 dans le cadre de la loi Pacte pour inciter les Français à compléter leurs pensions de retraite, est également dynamique.

Il enregistre 937 millions d’euros de versements auprès des entreprises d’assurance sur le mois de mai 2022 pour un total de 10,2 milliards d’euros de versements depuis le début de l’année 2022, le quart de son encours actuel.

L’assurance vie connaît un important succès auprès des épargnants depuis 2021, après avoir souffert en 2020 quand les Français ont préféré se tourner vers des placements refuge comme le livret A.

Mais le produit réglementé n’a pas dit son dernier mot. En intégrant le taux d’inflation pour le mois de juin, le taux du Livret A «pourrait être porté à 2% au 1er août 2022», selon un calcul du directeur du Cercle de l’épargne Philippe Crevel, un taux plus compétitif que nombre de fonds euros.

Le Revenu, AFP