Le conservateur

Actualités Le Revenu

Impôts 2022 et plan d’épargne retraite (PER) : comment bien déclarer vos versements ?

Publié le 04 octobre 2022

Les versements réalisés sur un PER (Plan d’épargne retraite) viennent en déduction, dans une certaine limite, de vos revenus imposables.

Si vous faites partie des épargnants qui ont su profiter de ce dispositif fiscal avantageux en 2021, il convient de vérifier les montants indiqués dans votre déclaration de revenu et éventuellement procéder aux corrections nécessaires. Pour cela reportez-vous à l’IFU (Imprimé Fiscal Unique) remis par l’organisme gestionnaire de votre contrat d’épargne retraite.

Voici ce qu’il faut déclarer en fonction de votre situation. Tout se passe dans la rubrique 6 «Charges déductibles» à la section «Épargne retraite».

Vous êtes salarié

Si vous êtes salarié ou sans activité professionnelle, le montant des versements déductibles effectués sur un PER – article 163 quatervicies du Code général des impôts (CGI) – doit être reporté dans les cases 6NS/6NT/6NU. Ce montant vient en déduction du revenu global de votre foyer fiscal.

Vous êtes indépendant

Vous avez, tout comme un salarié, la possibilité d’alimenter un PER ouvert dans le cadre de l’article 163 quatervicies du CGI. Dans ce cas, suivez la même règle que les salariés en mentionnant ces montants dans les cases 6NS/6NT/6NU.

Si en revanche, vous avez alimenté un PER dans le cadre des articles 154 bis ou 154 bis 0-A du CGI, vous avez dû déclarer vos revenus professionnels (le plus souvent BIC ou BNC) en ayant déjà retranché les cotisations que vous avez versées sur votre PER en 2021.

Dans ce dernier cas, n’alimentez pas les cases 6NS/6NT/6NU. Contentez-vous de mentionner dans les cases 6OS/6OT/6OU, les montants versés en 2021 qui se rapportent à la première tranche de l’enveloppe de déduction (10% de la fraction du bénéficie imposable retenu dans la limite de 8 PASS).

Attention, ces cases n’entrainent pas directement de réduction d’impôt supplémentaire, puisque vos revenus professionnels déclarés sont déjà diminués des cotisations de retraite. Ils permettront à l’administration fiscale de déterminer votre plafond global d’épargne retraite dont vous pourrez disposer l’année prochaine au titre du régime fiscal de l’article 163 quatervicies.

Plafonds de déduction

Les plafonds de déduction du déclarant 1 (case 6PS) et du déclarant 2 (case 6PT) ont normalement déjà été préremplis par l’administration fiscale. Il est toutefois possible qu’ils soient erronés. Il est alors possible de le corriger manuellement. En revanche, le plafond pour les personnes à charges comme les enfants (case 6PU) n’est lui pas prérempli. Il convient donc de le renseigner manuellement.

Vigilance car pour bénéficier pleinement de la déduction fiscale de vos versements, il faut non seulement que les plafonds soient renseignés mais également que le montant du versement de chaque déclarant demeure dans son plafond respectif.

Un plafond spécifique si vous étiez expatrié

Si vous êtes nouvellement domicilié fiscalement en France en 2021 alors que vous avez été expatrié au cours des trois années précédentes, vous disposez d’un plafond spécifique auquel vous pourrez prétendre en cochant la case 6QW.

Ce plafond correspond au plafond de 2021 calculé à partir de vos revenus d’activité professionnelle de 2021, auquel il convient d’ajouter un plafond complémentaire correspondant au triple du plafond de 2021.

Mutualisation des plafonds du couple

Pour les couples soumis à une imposition commune, il est possible de mutualiser les plafonds des déclarants 1 et 2 en cochant la case 6QR. En retenant cette option, les plafonds de déduction de chacune des personnes mariées ou pacsées sont alors additionnés.

Pour rappel, les dates limites pour enregistrer votre déclaration en ligne sont fixées au 24 mai 2022 pour les départements n° 01 à 19 ainsi que les contribuables non-résidents en France, au 31 mai 2022 pour les départements n° 20 à 54 (y compris les deux départements de la Corse) et au 8 juin 2022 pour les départements n° 55 à 974/976.

Si vous n’êtes pas en mesure de déclarer vos revenus par internet, vous pouvez utiliser la déclaration papier. La date limite de dépôt des déclarations qui avait été fixée au départ au jeudi 19 mai, a été repoussée au mardi 31 mai (y compris pour les français résidents à l’étranger), le cachet de la Poste faisant foi.