Le conservateur

Actualités Le Revenu

IFI, assurance vie et succession : démêlez le vrai du faux

Publié le 13 août 2022

Les personnes pacsées héritent des biens de leur partenaire

FAUX. Sur le plan civil, les partenaires de Pacs sont considérés comme des étrangers. Ils n’héritent pas l’un de l’autre. Pour protéger la personne qui partage votre vie vous devez rédiger un testament en sa faveur et préciser les biens que vous souhaitez lui transmettre. Sur le plan fiscal, le partenaire est exonéré de droits de succession comme le conjoint marié.

Le bailleur peut demander au locataire une copie de relevé de compte bancaire

FAUX Le décret n° 2015-1437 du 5 novembre 2015 donne la liste précise des documents qu’un bailleur peut demander: carte d’identité, attestation du précédent bailleur, trois derniers bulletins de salaire, avis d’attribution de bourse pour les étudiants, etc. En revanche, il est illégal de réclamer dans le cadre d’un contrat de bail: une photo d’identité, une carte d’assuré social une attestation d’absence de crédit en cours, une copie du relevé de compte.

La société civile immobilière simplifie la gestion d’une maison de famille

VRAI La SCI trouve ici toute son utilité. Une maison de famille, c’est forcément plusieurs propriétaires qui se partagent la maison et les frais qui l’accompagnent. Le problème, c’est qu’il y a alors indivision. Et toute décision, qu’il s’agisse de repeindre les volets ou de savoir qui occupera la maison en août, doit être prise à l’unanimité. Les réunions de famille tournent donc très vite au pugilat. En créant une SCI, vous évitez ces inconvénients. Dans les statuts, il est possible de désigner un gérant qui pourra réaliser des travaux jusqu’à un certain montant, d’établir un règlement intérieur pour répartir les charges, de décider des dates et durées d’occupation et des modalités de cession des parts.

On ne peut détenir qu’un seul contrat d’assurance vie

FAUX Détenir un contrat vie, c’est bien. Mais en détenir plusieurs, c’est encore mieux. L’assurance vie permet de vous constituer une épargne qui servira au financement de projets tels qu’un achat immobilier, le financement des études de vos enfants ou encore celui de vos années de retraite. En ouvrant un contrat par projet, vous diversifiez les risques et  optimisez la performance en ajustant la composition financière de chacun à l’horizon d’investissement envisagé pour chaque projet.

Un parent peut donner à un enfant 131.865 euros hors impôts

VRAI Chaque parent peut donner à chaque enfant 100.000 euros (en numéraire, titres, biens immobiliers, etc.) tous les quinze ans, hors taxation. À cet abattement vient s’ajouter un autre abattement de 31.865 euros sous la forme de don de sommes d’argent, lui aussi renouvelable tous les quinze ans. Pour profiter de ce second abattement, le donateur (personne qui donne) doit avoir moins de 80 ans, et le donataire (personne qui reçoit) être majeur. Un acte notarié est préférable mais pas indispensable. Pour une déclaration de don manuel ou de somme d’argent, remplissez le formulaire fiscal n° 2735. L’opération se fait en ligne depuis l’espace personnel sur impots.gouv.fr.

Un fonds structuré est un fonds boursier qui offre une garantie partielle sur le capital

VRAI On parle aussi de fonds à formule. Leur résultat dépend d’une formule mathématique complexe liée à l’évolution d’un indice boursier. Attention, le capital n’est généralement pas garanti mais protégé jusqu’à un certain niveau de baisse (par exemple 30%).

Pour l’IFI, vous êtes obligé de déclarer les foncières cotées en Bourse

FAUX Les foncières cotées (Klépierre, Unibail-Rodamco, Gecina, etc.), très appréciées des actionnaires individuels pour leur rendement, sont exclues de l’IFI. À l’inverse des parts de SCPI et OPCI détenues directement ou via un contrat d’assurance vie.

En vingt ans, le prix des logements a triplé à Paris

VRAI Entre 2001 et 2021, la cote parisienne a progressé de 208%, soit une multiplication par 3,08 des prix. À titre de comparaison, sur la période, l’inflation (indice des prix de l’Insee) a été inférieure à 80%. On note de gros écarts entre les arrondissements. Le IIe est l’un des quartiers où les prix ont le plus progressé. La hausse est moins forte dans le XVIe mais elle y reste spectaculaire.

En Bourse, il faut acheter «au son du canon»

VRAI L’adage «Acheter au son du canon» est célèbre, mais dans les faits acheter après une baisse est psychologiquement difficile. Pour optimiser vos prix de revient, le plus simple est encore d’investir chaque mois la même somme.