Le conservateur

Actualités Le Revenu

Déclaration 2022 de revenus : les exonérations pour étudiants, stagiaires, apprentis

Publié le 16 avril 2022

Les modalités de taxation des salaires perçus par des jeunes en rémunération d’une activité exercée dans le cadre de leurs études ou en parallèle de ces dernières sont loin d’être simples.

De nombreux régimes se superposent. Peu importe que le jeune soit imposé en son nom propre ou rattaché au foyer fiscal de ses parents. Ce que vous devez savoir pour bien remplir votre déclaration 2022 de revenu et ne pas payer un euro d’impôt de trop.

Les salaires versés aux élèves et étudiants âgés de moins de 26 ans au 1er janvier, en rémunération d’activités exercées pendant leurs études ou congés sont, sur option, exonérés d’impôt dans la limite de trois smic bruts mensuels (soit 4.690 euros pour 2021).

Plafonné à 18.760 euros pour 2021

Les indemnités perçues à l’occasion d’un stage étudiant ou d’une période de formation en milieu professionnel et les salaires versés aux titulaires d’un contrat d’apprentissage sont également exonérées dans la limite du smic annuel (soit 18.760 euros pour 2021).

Cette limite n’a pas à être proratisée si le stage ou l’apprentissage a débuté ou s’est terminé en cours d’année. Ces exonérations s’appliquent que vous formiez votre propre foyer fiscal ou que vous soyez rattaché à celui de vos parents.

Plus de conseils pratiques pour bien remplir votre déclaration 2022 de revenus et payer moins d’impôts dans Le Guide fiscal 2022 du Revenu en vente en kiosque. Vous pouvez aussi (cliquez sur le lien, puis décochez la case « Le Revenu Hebdo Numérique »).