Le conservateur

Actualités Le Revenu

Assurance vie : les prévisions de rendement 2021 du Revenu

Publié le 14 octobre 2021

Beaucoup de Français comptent sur leur placement en assurance vie pour se construire un patrimoine ou – c’est le cas de bon nombre de retraités – pour compléter leurs revenus.

C’est peu dire s’ils attendent avec impatience, voire appréhension, de savoir combien leur a rapporté leurs fonds en euros qui représentent parfois la quasi totalité de leur épargne.

Que leur réserve pour 2021 ces fonds en euros dont les taux de rendement seront annoncés fin 2021 ou début 2022 ? Depuis plusieurs années déjà, les épargnants connaissent la chanson et savent que la baisse continue des taux obligataires, principale classe d’actifs dans laquelle les assureurs placent l’argent des fonds en euros, pèse fortement sur la performance de l’assurance vie.

La légère remontée des obligations d’Etat à dix ans, qui redeviennent légèrement positifs, ne changera pas la donne.

De 1,30% en 2020 avec une inflation à 0,50%…

Rappelons qu’au début de l’année 2021, le taux servi au titre de la rémunération de 2020 s’est élevé à +1,30% net de frais de gestion, selon la Fédération française de l’assurance (précisément +1,28%). Ce rendement était en baisse par rapport au +1,50% net de frais de gestion servis en 2019, mais avec une inflation limitée à 0,50% en 2020, le rendement réel des fonds en euros restait finalement intéressant.

Cette année, toutes les conditions sont réunies pour conduire à la même tendance à la baisse qu’en 2020, à savoir environ 0,2 à 0,3 point de pourcentage en moins.

…à une prévision de 1,10% en 2021

Ainsi, Le Revenu prévoit un taux de +1,10% pour le rendement moyen 2021 de l’ensemble des contrats d’assurance vie français. Les contrats Trophées d’Or du Revenu – primés notamment en raison de la bonne tenue de leurs fonds en euros – devraient, quant à eux, afficher un peu plus, à +1,30% de rendement annuel en moyenne cette année.

Pour autant, il ne faut pas exclure de sévères dégringolades chez certains assureurs qui n’hésitent pas à bousculer les épargnants pour les inciter à diversifier davantage vers les unités de compte. A l’instar de Generali qui, dès septembre, a donné le ton en envisageant de limiter la rémunération de ses fonds en euros à 0,50% nets de frais de gestion, soit le niveau de taux du Livret A !

À peine 0,50% prévus pour certains contrats

Attention, en assurance vie, un taux affiché de 0,50% net de frais de gestion, correspond en réalité à un taux de 0,41%, car les cotisations sociales de 17,2% sont prélevées chaque année sur les intérêts du fonds en euros (sauf pour les non-résidents qui ne paient pas de prélèvements sociaux).

Ainsi, 10.000 euros placés en 2021 à 0,50% sur une assurance vie rapporteront en réalité à peine 41 euros (contre 50 euros pour 10.000 euros placés sur un Livret A  qui, lui, n’est pas soumis aux prélèvements sociaux).

C’est un peu mieux pour une épargne de 10.000 euros placée sur un fonds en euros à 1,10% (notre prévision de taux moyen) qui rapporteraient 91,08 euros. Pour le rendement des fonds en euros des Trophées d’Or estimé à 1,3%, le gain net de prélèvement sociaux serait, lui, de 107,64 euros.

Ce n’est pas très satisfaisant non plus, surtout avec une inflation hors tabac qui devrait s’établir à 1,5% en 2021, anticipe l’Insee.

Des unités de compte bien dosées

Ainsi, à moins d’avoir un besoin à court terme de votre argent (projet immobilier, par exemple) ou être à un âge avancé, il devient indispensable de diversifier votre contrat d’assurance vie en en plaçant une partie sur des unités de compte. Attention, allez-y progressivement, avec un objectif de 20% d’unités de compte (profil prudent) ou 40% (profil équilibré).

Quel surplus de rendement pouvez-vous espérer en diversifiant sur des unités de compte ? Reprenons l’exemple des allocations modèles du Revenu sur 22 Trophées d’Or qui nous servent de baromètre.

En 2020, année décevante sur les marchés financiers, en moyenne nos profils prudents ont délivré un rendement de +1,70% nets et nos profils équilibrés +2,10%, soit près du double de celui des fonds en euros.

+5% pour le profil équilibré des Trophées d’Or à mi-2021

A mi-2021, alors que les marchés financiers ont fortement remonté la pente, le profil prudent des contrats Trophées d’Or du Revenu a atteint en moyenne +3,2% et le profil équilibré +5%. Soit près de trois ou quatre fois plus qu’une épargne investie uniquement en fonds en euros ! Certains contrats ont délivré des performances à deux chiffres sur un an.

À quel rendement s’attendre pour l’ensemble de l’année 2021 si on a diversifié son contrat ? Sauf dégringolade d’ici la fin de l’année des marchés financiers – hypothèse qui n’est jamais à exclure -, le rendement moyen des profils prudent et équilibré des contrats Trophées d’Or devrait être bien supérieur à celui estimé pour les seuls fonds en euros.

En tout cas, à mi-octobre, ils atteignent le même niveau que fin juin 2021, soit entre +3% et +5% de rendement annuel moyen.