6 juillet 2017

Participations de l’État : les cessions commenceront en septembre

Par  

«J’ai annoncé que nous allions céder les participations de l’Etat dans un certain nombre d’entreprises publiques à partir du mois de septembre», a dit le ministre en réponse à une question de la sénatrice Fabienne Keller (LR).

M. Le Maire, qui avait annoncé ces cessions mercredi lors d’une intervention au Club de l’union interalliée à Paris, a précisé qu’elles «ne seraient pas stratégiques».

Elles «permettront d’alimenter un fonds de 10 milliards d’euros qui aura vocation à financer l’innovation (…) pour que l’économie française soit demain l’une des économies les plus modernes, les plus compétitives, les plus ouvertes aux révolutions technologiques actuelle d’Europe et du monde.

Pendant la campagne électorale, Emmanuel Macron avait promis d’alimenter ce fonds de dix milliards par les dividendes tirés du portefeuille de l’Etat, mais aussi peut-être par quelques privatisations.

L’Agence des participations de l’Etat (APE), chargée de gérer le patrimoine de l’Etat actionnaire, est présente au capital de 81 entreprises. Ces participations pèsent actuellement près 100 milliards d’euros, dont 70 dans des sociétés cotées.

Outre le financement de ce fonds pour l’innovation, l’Etat pourrait vendre des participations pour boucler le sauvetage d’EDF et d’Areva.

Le Revenu, avec AFP

  • Partagez :

Nos valeurs

Le Conservateur mobilise tout son savoir-faire pour vous garantir la qualité de ses services et le respect de ses valeurs.

Nos valeurs

Le chiffre

173 années de réussite

Les chiffres-clés

Réseau

Un réseau national de proximité

Voir notre réseau