16 décembre 2016

France : nette amélioration du climat
des affaires en décembre

Par  

L’indicateur, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité, s’est établi à 105 points, contre 102 en novembre, a indiqué l’institut statistique dans un communiqué.

«Il se situe cinq points au-dessus de sa moyenne de long terme, atteignant ainsi un plus haut depuis l’été 2011», précise l’Insee.

Par secteur d’activité, l’indice augmente de quatre points dans l’industrie manufacturière, l’opinion des industriels sur les perspectives générales de production du secteur continuant de s’améliorer. «En décembre, les soldes sur les carnets de commandes globaux et étrangers augmentent, alors qu’ils étaient déjà au-dessus de leur moyenne depuis mi-2015», indique l’institut.

Le climat s’altère dans le bâtiment

Dans les services, l’indice gagne aussi quatre points. À noter, une amélioration du climat dans l’hébergement-restauration, fortement touché par les conséquences des attentats.

Dans le secteur du commerce, l’indicateur a progressé de trois points, «retrouvant son plus haut niveau depuis mars 2008». Les perspectives d’activité sont prometteuses.

Seule ombre au tableau, le secteur du bâtiment où le climat s’altère légèrement, perdant un point à 98 points et se «trouvant un peu au-dessous de sa moyenne de long terme».

Selon l’Insee, «les entrepreneurs sont plus nombreux à considérer que leurs carnets de commandes sont peu garnis pour la période». Par ailleurs, «le taux d’utilisation des capacités de production baisse légèrement en décembre», alors qu’il se redressait depuis début 2015.

  • Partagez :

Nos valeurs

Le Conservateur mobilise tout son savoir-faire pour vous garantir la qualité de ses services et le respect de ses valeurs.

Nos valeurs

Le chiffre

172 années de réussite

Les chiffres-clés

Réseau

Un réseau national de proximité

Voir notre réseau