4 janvier 2017

Crédit : les bonnes résolutions
du début d’année

Par  

Les bonnes résolutions de janvier s’appliquent aussi à la gestion de vos finances personnelles,
en particulier à vos crédits.

Empruntez pour régler vos dettes et dormir tranquille

Faites le point sur les dépenses à venir et profitez du niveau très bas des taux d’intérêt actuels pour recourir au crédit et ainsi être à jour de vos engagements… notamment vis à vis du fisc.

Le premier tiers de l’impôt sur le revenu doit être payé mi-février. Ceux qui ne sont pas mensualisés ou qui ont trop dépensé pour les fêtes de fin d’année, ont intérêt à demander un crédit auprès de leur banque. Il ne faut pas oublier que l’on encourt une majoration de 10% en cas de retard. Si vous êtes un peu juste, n’hésitez pas à souscrire un crédit de trésorerie.

Endettez-vous pour investir dans la pierre, si vous le pouvez

Pour ceux qui le peuvent, c’est le moment s’endetter. Si vous avez un projet immobilier, profitez des niveaux de taux d’intérêt actuels pour passer à l’acte, qu’il s’agisse d’une opération d’achat en résidence principale, en résidence secondaire ou encore d’un investissement locatif. Rappel : l’immobilier est le seul placement qui permette de se constituer un capital en bénéficiant de l’effet de levier du crédit.

Il est possible de s’endetter avec des taux d’intérêts qui ne cessent de baisser… pour le plus grand bonheur des emprunteurs. Selon le courtier crédit CAFPI, il est possible d’obtenir des crédits à 0,8% sur 15 ans ; 1% sur 20 ans, et 1,25% sur 25 ans.

Vous pouvez aussi financer l’achat de SCPI, sociétés civiles de placements immobiliers en recourant au crédit. Les banques financent sans problème en général l’acquisition de leurs propres SCPI. Pas de problème si vous êtes au Crédit Agricole par exemple pour investir à crédit dans une SCPI Amundi. Sinon, vous pouvez aussi vous adresser à un courtier en crédit comme VousFinancer ou comme CAFPI. L’avantage avec les SCPI, c’est que le ticket d’entrée est faible, quelques milliers d’euros pas plus.

Regroupez vos crédits, si vous ne l’avez pas déjà fait

Si vous avez plusieurs crédits en cours, allez-y ! Vous allégerez vos mensualités ou raccourcirez la durée de vos remboursements, et surtout améliorerez votre ratio de solvabilité. Là encore, le plus simple est de s’adresser à un courtier en crédits.

  • Partagez :

Nos valeurs

Le Conservateur mobilise tout son savoir-faire pour vous garantir la qualité de ses services et le respect de ses valeurs.

Nos valeurs

Le chiffre

172 années de réussite

Les chiffres-clés

Réseau

Un réseau national de proximité

Voir notre réseau